M'exprimer avec simplicité et profondeur, uniquement avec la viole d'amour

Suite au très bel accueil réservé à SIRA, Jasser Haj Youssef sort en 2015 RESONANCE, un magnifique deuxième album centré autour de la viole d’amour, enregistré en concert live au Théâtre de la Ville à Paris et pour lequel il a convié les chanteurs Piers Faccini et Vahid Taj.

C’est autour de cet album remarquable que Jasser Haj Youssef souhaite aujourd’hui proposer un projet scénique singulier, en évolution permanente, présenté essentiellement en solo, mais pouvant également accueillir ses invités du Théâtre de la Ville ou le Lama Gyurme.


Grâce absolue, saisie par la virtuosité et l’intensité du violoniste

Le Monde


Jasser Haj Youssef étonne, bouleverse et transforme.

Théâtre de la Ville, Paris


Top 5 des Meilleurs Albums

France Musique

« Cet enregistrement a été réalisé lors d’un concert live au Théâtre de la Ville, les Abbesses. Pour ce projet, j’ai cherché à m’exprimer avec simplicité et profondeur, uniquement avec la viole d’amour, laissant de côté le violon moderne, mon quartet de jazz et les orchestres symphoniques… Une grande partie de ce répertoire a été créée dans des lieux exceptionnels : le Temple Kagyu Dzong, la Sardaigne en pleine nature, la Médina de Monastir et la loge Sarah Bernhardt au Théâtre de la Ville à Paris…

Ecouter son intérieur, faire dialoguer la résonance de son instrument avec celle du lieu et du public, se laisser traverser par les sonorités ancrées au plus profond de notre mémoire (Bach, lamento italien ou Maqâm) pour créer une suite contemporaine subtile, différente à chaque performance. Dans la seconde partie de ce concert, j’ai eu le grand plaisir de retrouver l’extraordinaire chanteur anglo-italien Piers Faccini et de rencontrer le talentueux chanteur iranien Vahid Taj.

Le concert se termine naturellement par un poème intemporel de Rûmî, chanté en persan et en anglais, mené par la viole d’amour. Cet enregistrement a vu le jour grâce à la confiance de l’équipe du Théâtre de la Ville et à la grande qualité d’écoute du public. » – Jasser Haj Youssef

« Au Théâtre des Abbesses, à Paris, les spectateurs ont vécu un concert d’une grâce absolue, saisis par la virtuosité et l’intensité du violoniste tunisien Jasser Haj Youssef […] L’alliance de la musique et du silence va de soi dans cette suite toute en finesse (…) Laissant au spectateur l’irrésistible envie d’en entendre davantage. » – Le Monde | Patrick Labesse

« Privilégiant l’épure à la virtuosité, il économise les notes pour mieux les étirer, jusqu’à les suspendre, comme s’il voulait sculpter le silence plutôt que la mélodie… On se souvient de la résonance presque monacale de ses arabesques minimalistes sur la scène du Théâtre de la Ville, où ce live a été enregistré. Le disque permet une meilleure écoute de ces improvisations méditatives, notamment sur les cinq premiers titres en solo. » – Télérama | Anne Berthod

« Violoniste élevé à la grande tradition arabe autant qu’à l’exigence du geste parfait dans la musique classique occidentale, Jasser Haj Youssef utilise le jazz pour libérer l’énergie, le classique pour fortifier l’esprit, les traditions orales pour rendre à la musique sa dimension originelle. Jouée par lui, la viole d’amour en devient l’instrument le plus extatique et confidentiel de l’histoire de la musique. C’est dans le récit seul de son inspiration, face à lui même, en dedans, que Jasser Haj Youssef étonne, bouleverse et transforme. » – Théâtre de la Ville, Paris

« On croit qu’il n’existe plus de territoires vierges dans la musique ? Eh bien si ! Jasser Haj Youssef a ouvert une voie neuve pour la viole d’amour (un grand violon baroque à sept cordes mélodiques et un nombre variable de cordes sympathiques) en lui donnant toutes les libertés du jazz ou des musiques orientales contemporaines.» – Printemps de Bourges

« Top 5 des Meilleurs Albums » – France Musique | Françoise Degeorges, Couleurs du Monde

« La meilleure musique de tous les continents: Jasser Haj Youssef, Résonance. Cet enregistrement a ouvert un nouveau chapitre dans l’histoire de la viole d’amour, instrument qui a inspiré notre grand-père au 17e-19e siècle. » – Soloneba | Alex Graff

Loading tracks...
ACHETEZ-LE SUR iTUNES
ACHETEZ-LE SUR FNAC

CRÉDITS

Sortie le 30 Octobre 2015
Album enregistré en concert live au Théâtre de la Ville, Paris

MUSICIEN

Jasser Haj YOUSSEF | viole d’amour

INVITÉS

PIERS FACCINI | chant, guitare
VAHID TAJ | chant